PROJET PILOTE 40 KM/H, UNE MESURE SIGNIFICATIVE POUR LA SÉCURITÉ DES RÉSIDENTS
 

Le conseiller municipal du district 10, M. Ian Langlois tenait à marquer le coup, enfin un projet pilote de limitation des vitesses à 40 km/h dans les quartiers résidentiels de Saint-Jean-sur-Richelieu a été lancé. Il faut savoir que dès son
premier mandat il avait fait de la sécurité en zone résidentielle sa priorité.

Pour Ian Langlois la réduction des limites de vitesse est logique. « Dans les quartiers résidentiels, on doit adapter notre comportement en voiture. On veut rappeler aux conducteurs qu’ils partagent ces rues avec des résidents de tous âges qui pratiquent la marche, le vélo ou d’autres activités sportives. Réduire un peu sa vitesse favorise la cohabitation sur la voie publique » explique-t-il.

Le maire Alain Laplante lui a confié la présidence du Comité transport actif et collectif et circulation dans le but de voir aux changements nécessaires. « Ian apporte beaucoup de passion sur ces questions et je savais qu’il produirait des résultats. La vitesse dans les rues est probablement l’enjeu le plus souvent soulevé par les résidents. Je suis heureux que l’on propose cette solution simple qui a démontré son efficacité ailleurs ».

En effet, c’est la voie qu’on choisit les villes de Montréal, Québec et plusieurs autres municipalités. Deux effets positifs sont permis par ce changement, d’abord la réduction du nombre de collisions et ensuite des conséquences nettement moins graves. « Avec le 40 km/h, on ajoute de la sécurité, mais aussi de la quiétude. Ça retire beaucoup d’irritants et de stress liés au passage des véhicules », renchérit M. Langlois.

Rappelons que les efforts de M. Langlois ont permis l’adoption unanime du projet pilote par le conseil. Une évaluation par relevés de vitesse et sondage de satisfaction sera réalisée au cours des prochaines semaines pour aider à déterminer les suites à apporter au projet pilote.